mardi 31 janvier 2012

Une petite envie d'exotisme, toute petite...




Je regardais des photos comme ça tranquillement, et sur quoi je n'tombe pas, une girafe qui me tire la langue!
Y'en a des milliers de photos pourtant, et ben il a fallu que ce soit celle là...C'est un SIGNE ça non... ?!
 
@+ 

Visuels ExpO/ Thème/ Végétal








@+

Commentaires;

Alain: Je crois que j'ai bien fait de changer de thème ! "L'élève" oserait-elle se hisser au niveau de son "maître" D.B.?
 
Sans préjuger de la qualité des tirages en 30x40, je pense que tu es tout à fait dans la note de ce que j'imagine déjà sur les murs de l'Aparthé.

Je te vois trancher finement le pauvre kiwi, déshabiller avec tendresse la côte de clémentine, photographier au soleil le poivron tout nu, rouge de honte, puis vite vite transférer sur Photoshop tes modèles pour leur faire subir les pires outrages ... avant de les expédier aux enfers de DarQroom !

A ce sujet, je ne suis pas arrivé à trouver leurs tarifs et je trouve leur site assez confus et élitiste, mais je ne suis le mieux placé pour juger.

Bizzz

Moi: "Les pires outrages"... pas là quand même! c'est limite de la photo de mode mais pour la nourriture, moi je dis que l'outrage il est loin, je les ai bichonné oui ces végétaux, BI-CHO-NNE!!!

Je suis étonnée que tu n'aies pas trouvé ton chemin sur le site, ils sont pourtant plus clair que sur Photoweb... je te montrerai la semaine prochaine.

bizzz

lundi 30 janvier 2012

Damien.







@+

Commentaires;

Tamalou: Ah! le Dams en noir et blanc la première photos pas mal, la deuxième on voit trop les pores de la peau, la troisième j'aime moins, mais bon c'est mon avis!!!
Bises Tamalou.

PS: Le portrait Alain c'est celui qui te met des commentaires sur le blog?

Moi: J'ai un parti pris esthétique notamment sur les pores et la netteté sur la deuxième photo, mais j'ai écouté vos/ les conseils et j'ai atténué le piqué puis éclairci un chouia, c'est mieux, vous avez raison!!!

Alain.





@+

Commentaires;

Alain: Ai-je vécu si longtemps pour en arriver à ça ? Dommage que l'enveloppe cache si bien cette impression d'être qui pourrait passer pour une jeunesse de l'esprit, mais la photo comme le miroir me
rappellent que l'illusion n'efface pas le décompte que la camarade met à jour à chaque instant de nos vies...

Moi: 
Tu sais, la où tu en es arrivé, je veux bien y arriver pareil moi, ne te plains pas tant, tu es super! L'enveloppe ne fait peut-être pas face (elles ne font jamais face je crois) mais l'esprit est intact, même meilleur. On court après le temps c'est bien connu...

Personne ne s'aime en photo, clic… claque ! et puis devant l’objectif, c’est la crispation, devant la photo, la déception. On ne se plaît pas, on ne se reconnaît pas. Et on focalise sur nos défauts physiques quand d’autres trouveront le cliché réussi.

@ bientôt!

dimanche 29 janvier 2012

PimentoO/ Instagram




@+

Commentaires;

Alain: Sûr que c'est risqué, surtout en 20x30 puisque je pense que nous en resterons à ce format, sinon ça deviendrait trop onéreux. Il faut à mon avis un minimum de 1200x800 pixels, sans recadrage.

Mais c'est une mode très actuelle que ces photos faites avec des petits compacts de base ou des portables, d'autant que cela permet de saisir ou même filmer discrètement des scènes de vie (Syrie) ou des objets "protégés" (voir l'expo de Brihat), avec une qualité honorable, mais que de toute façon il serait impossible de prendre avec nos trop visibles et bruyants reflex.

De mon côté, j'en suis à faire l'inventaire de ce qui serait montrable avec un thème en adéquation avec le site ou totalement décalé ; Aparthé était fermé ce matin, j'y reviendrai demain pour avoir son accord, ses préférences et la date possible pour accrocher (avec un vernissage qui serait à sa charge ... on peut rêver !) .

Pour la présentation, plusieurs techniques : sous-verre avec passe-partout (le - cher) ; cadre jonc noir, blanc ou gris métallisé avec verre ; tirage 30x40(collé sur carton plume) ; tirage 30x40 et collage sur Dbon par labo (le + cher).

Il y a des cadres 30x40 au BazarLand de Salon à 3,25€ ; solides, avec vitre et dos en isorel et 6 clips métalliques pivotants. J'en ai acheté 3 pour la dernière expo Neige et Blancheur et tout le monde a suivi, ceux du club étant en totale décrépitude. J'en avais acheté des carrés 30x30 noirs pour l'expo de mai au même endroit. A voir ensemble si tu viens un de ces jours à Salon.

Bises

moi: Tu sais, je pense que je ne vais pas trop m'égarer et rester sur mon thème, j'ai déjà assez à faire... en ce qui concerne la présentation, on va rester sur des cadres avec passe-partout, c'est classique sobre et ça met bien en valeur la photo. Selon comment l'expo marche, on verra si ça vaut le coup d'investir dans une présentation plus class' et moderne, en attendant les bons vieux cadres feront l'affaire!

En ce qui concerne les dimensions des tirages, peut-être tenterai-je un format plus grand pour faire un test de rendu sur une ou deux photos, mais je te tiendrai au courant, et de toute façon, j'aimerais que l'on discute de nos choix avant les tirages.

Des que j'ai avancé sur les photos, je te tiens au courant.
 
Bisss

Alain:
Ca y est, elle s'est mise au boulot : voilà le poivron, puis ce sera la tomate, la courgette et dans quelques jours elle pourra nous faire une bonne ratatouille !

Blague à part, il est super beau ton poivron que je suppose jaune à l'origine et le choix d'une thématique "fruits - légumes" est tout à fait dans la note du lieu où il seront exposés ; j'y verrais bien aussi ta fourchette ...

Moi: Ben tiens, un peu que je me suis mise au boulot!!!

Si tu veux tout savoir, ce petit piment antillais est rouge de sa vraie couleur! Tu sais, cette photo et celles des fourchettes sont des images prises avec mon téléphone à la volée et parce que sur le moment ça m'a inspiré... si je les fais tirer, je crains que la qualité ne soit pas terrible terrible... j'ai quelques belles sélections, j'attends de voir ce que tu propose et on en discute!

Bises

samedi 28 janvier 2012

Gursky, le référent.


"La vente record de la photographie de Andreas Gursky, Rhein II, pour 4,3 millions de dollars (3,2 millions €) chez Christie’s le 8 novembre à New York a fait couler beaucoup d’encre. Entre les indignés qui s’étonnent de voir une photo atteindre ce prix la, les adeptes de la ‘beauté sauvage d’une carte postale’ qui lancent un laconique ‘ouais c’est nul et moche’ en passant par les pragmatiques ‘4 millions c’est une somme’ les avis n’ont pas manqués. 



Certes 4,3 millions de dollars c’est beaucoup, mais est ce cher ? Là où les photographes devraient se réjouir c’est dans la somme justement. Cela veut dire que la photo a acquis ses lettres de noblesses et qu’elle rentre de plain pied dans l’art contemporain avec ses excès et ses fantaisies. Si le sommet de la pyramide vaut 4,3 millions, cela signifie que la pyramide monte justement et que les autres photographes vont en retirer un certain bénéfice (pas tous les photographes et pas dans 1 heure non plus). Il y a 10/15 ans, la photo n’avait pas une telle aura et les galeries photo étaient réservées à une clientèle un peu plus confidentielle. Maintenant, il y a de plus en plus de galeries photos et le succès de Paris Photo confirme la bonne tenue du secteur. C’est l’affirmation de la photo.
Quand je parle de bénéfice pour les photographes, je parle des artistes qui utilisent la photographie pour s’exprimer. Comme la photographie est un art simple et rapide dans son utilisation mais très complexe dans son approche, tout le monde se dit photographe.  Mais plus un art est simple dans son utilisation plus il est difficile de créer et de se faire «remarquer».
Pour en revenir au prix, 4,3 millions est ce justifié ? J’aurais tendance à répondre par l’affirmative à cette question. Y a t’il une justification rationnelle à un Picasso à 45 millions € ? Ou un joueur de football à 90 millions € ? C’est ce que l’on appelle le haut de la pyramide ou le référent. Pour connaitre la valeur d’un objet/footballeur et pour pouvoir se situer il faut un prix haut et un prix bas. Dans le cas de la photo, la moins chère, ou plutôt la moins onéreuse est à 0,10€ sur Fotolia et la plus cher est à 4,3 millions de dollars chez Christie’s.
En ce qui concerne la beauté même de la photo, on peut ne pas aimer (c’est le principe de l’art) mais en aucun cas l’esthétisme de cette photo peut être remise en cause, on ne regarde pas un tableau de Munch, c’est une photo aux lignes épurées et aux couleurs sobres. Après on en revient à qu’est ce qu’une belle photo et les discussions sans fin attenantes. La photo qui détenait le record avant Gursky était celle de Cindy Sherman (Untitled #96) est elle moins belle ? plus belle ? La vérité est beaucoup plus simple et complexe à la fois, il faut une photo la plus chère du monde et le sort à choisi celle de Gursky. Mais je suis certain que si c’était une photo différente, le débat aurait été semblable." Le Mag de Darqroom.
 
Y'a d'l'espoir non?!   (... ou pas...)
 
@+

jeudi 26 janvier 2012

Faire de ses rêves son métier...


Aujourd'hui j'ai découvert un photographe, Christophe Viseux.


"Êtes-vous plutôt photos de mariage classiques, traditionnelles, ou préférez-vous les photos un peu plus “funs”, prises sur le vif ? Pour ma part, je choisis la deuxième option. Je trouve qu’il n’y a rien de plus beau que des photos de mariage naturelles, voire imprévues, où on sent l’œil expert et toute l’originalité du photographe, qu’on l’imagine en tant que participant actif à l’évènement et non comme un spectateur passif.
 Globe-trotter, photographe autodidacte, Christophe Viseux a participé à des mariages un peu partout dans le monde."
 
Je viens juste de parcourir son travail. La qualité de ses images est exceptionnelle, les couleurs sont vivantes, les moments capturés sont si... il est à découvrir de toute urgence! 

















Il a aussi un blog plus généraliste au travers duquel il poste ses photos de voyage notamment.
Son travail est une inspiration sans limite...
 
@+


mercredi 25 janvier 2012

A. comme Amour...






@+

 Commentaire;

Meum: oh c'est trop chou

Trompe-l’œil





@+

Commentaires;

Alain: Cette mamie ne saura jamais que ce bisou restera à jamais le souvenir d'une belle journée d'hiver pour d'indécrottables amateurs d'images, modestes et géniales ! Bonne idée que celle de fermer ainsi ta photo par une estompe au blanc dans le bas et un flou bien dosé qui fait oublier un inesthétique arrière plan.

Bien vu le chien que tu as aussi pu fixer, donnant vie et intérêt à une photo bateau, autrement sans âme ; encore un exemple de l'instant décisif, mon dogme, mon Graal !

Moi: Une journée sympa en somme !!!!!! 

mardi 24 janvier 2012

Fourchette par ci fourchette par là







@+

Commentaire;

Alain: On pourrait appeler ça de la photographie minimaliste ; même plus la peine de descendre au jardin cueillir un poivron ou une échalote comme le père Brihat, on reste à table à la fin du repas et on se paye la fourchette la plus proche sans même lever le c.. de la chaise ; parfait pour les journées d'hiver à ne pas mettre le nez dehors, mais c'est quand même mieux de sortir avec un bon copain, même un peu ramollo, et de musarder le long d'une Sorgue où batifolent des canards pas du tout boiteux ...

Quant à la pauvre fourchette, avec ce traiment là elle ne fera pas long feu !

dimanche 22 janvier 2012

Canard ;)






@+

Commentaires;

Meum: je kiff grave !

Alain: J'aime beaucoup le traitement du premier, façon image ancienne, tout en ne me prononçant pas sur la ou les couleurs ... Moi j'y vois un ton sur ton qui homogénéise le sujet avec son décor naturel en une sorte de mimétisme que certains insectes pratiquent à la perfection ; dans ce contexte, un prédateur verrait beaucoup mieux le second canard à la luxuriante livrée.

Comme quoi, quelques modestes palmipèdes peuvent accaparer deux fondus de photos qui s'en gobergent pour pas un traitre sou !

Moi: J'avais ces canards et je ne savais pas quoi en faire, j'ai tout simplement fait quelques tests de traitement sans rien en attendre. Ravie qu'elle te plaise!

Tamalou: Ah! de jolie photos de canard cela relève le blog car les deux photos des feuilles surtout le tapis en noir et blanc on se pose bien des questions!!! Cela reste mon opinion.
Bises Tamalou.
PS: Dit a Dams de répondre à ces mails.

 

Red



@+

Commentaire:

Alain: Quand la photographie s'inspire de la peinture abstraite et vice versa ; en la matière, les possibilités sont infinies, et nul besoin pour cela d'aller bien loin ; encore une fois, Denis Brihat donne une leçon de modestie en immortalisant l'infime, le presque rien que la nature mais aussi les rebuts de l'activité humaine offrent en abondance à qui sait les voir.

samedi 21 janvier 2012

Tapis.



@+

Commentaires;

Alain: Il semblerait que notre vieux bourru de Denis B. t'ait inspiré et que tu guignes déjà une certaine expo salonaise où ce tapis de feuilles de chêne serait du meilleur effet ! ... d'ailleurs, maintenant que le challenge est lancé il va falloir que j'y songe sérieusement.

moi: Cette photo, je l'avais faite avant d'aller voir l'expo de Denis B. et je savais le traitement que je voulais lui donner. Effectivement, elle colle bien au thème que nous nous sommes donnés pour l'expo!!! et oui, il faut que tu t'y mettes!!!!

mardi 10 janvier 2012

Un petit moment de délirium avec miss Emma.









@+

Commentaire;

Tamalou: Jolies photos d'Emma, mais je ne savais pas qu'elle posait comme une star.
Bises Tamalou.

lundi 9 janvier 2012

Best wishes for 2012!



@+

Commentaire;

Tamalou: Enfin le blog bouge, il a fini de patiner.
Après Logan voici Emma qui nous envoie des bisous.
A suivre Tamalou.