mardi 28 février 2012

Vintage




Y'a rien de plus beau qu'un super noir et blanc, qu'en dites-vous?!
 
@+

Commentaires;

Alain: Tu prêches pour un convaincu ... mais tu vas énerver Tamalou !
moi: héhé, j'aime bien les défis ;)

lundi 27 février 2012

Tryptique de Sandrine C.


"L'artiste nous apporte l'esprit, le milieu fournit l'image, et le drame de l'art tourne autour du point d'équilibre où cet esprit et cette image se voient contraints de s'accorder." Elie Faure - Extrait de l'acrobate




Merci à Sandrine C. pour ce premier essai photographique ;)
 
@+


"Quand te reverrai-je, pays merveilleux..." Jean-Claude Duss




@+


mardi 21 février 2012

"Style is a very simple way of saying complicated things." Jean Cocteau


« Prendre une photographie, c'est entamer une conversation silencieuse ; un face-à-face en espace clos dans lequel le modèle et le photographe dévoilent leur être dans une sorte de danse muette, escalade grandissante de confiance et d'affinités. On se regarde l'un l'autre, on se fantasme l'un l'autre, et ces rêveries jamais ne se rencontrent sinon dans la photographie. » Melvin Sokolsky






Merci Camille pour cette séance improvisée qui a fini dans le froid... glaglagla, mais les photos le valaient bien quand même!
 
@+

Commentaires;
Alain tout simplement:
Camille se rend-t-elle compte que ces photos vaudront très très cher dans quelques décennies ?
C'est délicat, stylé, féminin de bout en bout et j'admire, car je ne saurai jamais faire ça, ni bien d'autres choses encore ...

moi: Je ne sais pas si ces photos vaudront cher, mais merci.

Meum: Non mais attends, j'en n'ai pas des comme ça moi!!!! c'est quoi cette arnaque!
Elles sont superbes, je comprends pourquoi tu es booké, les gens se battent pour avoir des photos d' Alice Vizcaino, c'est un truc de dingue!!!
Vraiment bien, pas de doute tu es un génie. 
 

moi: Si si tu en as des comme ça alors arrêtes un peu!
Merci pour tous ces beaux compliments qui je sais sont vrais, MERCI beaucoup!
 
 

Destination Wedding!


When I was fifteen I met the two great loves of my life.  My husband and my camera.  I have been capturing real love stories ever since.- Morgan Lynn
 
C'est par hasard que je suis tombée sur le site de cette photographe de talent! je suis littéralement tombée sous le charme de ses photos, à tel point que je me suis tapée les 24 pages de son blog, et jamais je ne me suis lassée. On voudrait que la magie transcendée par ses photographies continue toujours de nous émouvoir...
Des images simplement belles, des compositions travaillées sur le fil, des contre-jour merveilleux, des couleurs chatoyantes, des émotions captées au carat, une mine d'inspiration! 
























Je vous laisserai aller découvrir son travail, ce qu'elle fait c'est super.
 
@+

Commentaires;

Alain tout simplement: Je ne sais pas si ça te fait le même effet, mais c'est comme quand je reviens des Rencontres d'Arles, le moral dans les chaussettes après avoir vu l'impossible, l'inatteignable avec l'envie de ne plus toucher mon appareil ; c'est aussi vrai bien que la thématique wedding ne soit et ne sera jamais ma tasse de thé, mais il en est dans d'autres domaines de l'image qui maîtrisent, dominent leur sujet comme cette fille, diaboliquement efficace et inspirée dans l'instantané comme dans l'apprêté.

Heureusement, je tourne vite la page et je pense qu'il en est de même pour toi qui y aura peut-être trouvé des idées, des "à la façon de" bien que tu aies acquis ta propre personnalité ; sache qu'il n'y a pas sacrilège ni accroc à son amour propre de s'inspirer d’œuvres exogènes, de tous temps les plus grands noms de l'art ont puisé à des sources de référence sans toutefois
aller jusqu'au plagiat grossier.

Il est aussi évident que dans la spécialité que tu t'es choisie, le danger réside à ne pas tourner trop en rond, tout en concédant que le challenge est chaque fois différent tout en restant le même, figé dans les rites et les traditions pour la plupart incontournables, même si tu essaies d'éviter les poncifs au risque de surprendre au mieux ou de déplaire dans le pire des cas. A ce jour tu sembles avoir brillamment relevé le défi ... et tu en a déjà onze qui t'attendent, le nœud à l'estomac !

Bises

Moi: Elle est balaise cette bougresse!!! et franchement toutes les photos qu'elle publie sont sublimes différentes et on pourrait dire aisément que c'est du grand art!

Pour les 11, je suis un peu en stress, comme d'habitude me diras-tu, on verra bien sur le moment c'est là que tout se joue n'est-ce-pas?!!! chaque mariage est différent avec son lot de petites et grosses surprises... en règle général j'aime bien les surprises mais je suis aussi du style à me préparer en avance de phase ;)

Qui vivra verra!
 
 

mercredi 8 février 2012

Je fais ce que je veux avec mes cheveux!



@+
 

Les femmes, les produits et la pub.




Les femmes occupent un rôle central dans la publicité (en particulier française), et le plus souvent à leurs dépens. Elles sont utilisées principalement :

1. Comme illustration du produit, notamment si les femmes elles-mêmes sont la cible de la publicité. Ex. : une femme illustre une publicité pour un aspirateur, une machine à laver, car elles sont considérées comme les consommatrices traditionnelles, stéréotypées, de ces produits. Elles peuvent également illustrer une publicité pour un parfum, des vêtements, une voiture : elles sont les utilisatrices de ces produits et la consommatrice-cible est censée se reconnaître dans ces femmes, ou s’identifier à ces modèles.
Pour certains produits, comme les parfums, les vêtements, les accessoires, la publicité joue sur l’ambiguïté du véritable destinataire du produit : est-ce les femmes, qui en sont les consommatrices, ou les hommes qui en sont les "consommateurs indirects" et que les femmes doivent séduire ?

2. En association avec le produit. Le lien entre le produit et le personnage féminin n’est pas clairement explicité, mais l’image de la femme est utilisée comme une accroche picturale, comme un instrument de provocation. L’objectif est d’attirer l’attention sur le produit, mais pas nécessairement d’identifier le personnage féminin au produit. La femme est alors souvent représentée  comme un objet de fantasmes, en particulier sexuels, stimulés par des allusions. La cible de la publicité est aussi bien les hommes que les femmes car l’imaginaire érotisé de la publicité est basée sur la dynamique du désir et de la séduction, qui fait interagir les deux sexes. La publicité véhicule donc une sorte de propagande patriarcale traditionnelle (la femme désirable et à conquérir) qui semble subsister en dehors de l’évolution des rapports sociaux et juridiques entre hommes et femmes.

Le sexisme dans la publicité

Si le racisme est une forme de discrimination basée sur la perception d'une différence raciale, le sexisme quant à lui représente une discrimination envers l'autre sexe, auquel on refuse l’égalité ou la dignité en stéréotypant des caractéristiques générales qu’on attribuera à ce sexe.
Dans la publicité, ce sont les femmes qui sont le plus généralement affectées par le sexisme. Elles sont représentées aussi bien idéalisées (top-models) que dégradées (prostituées), leurs capacités intellectuelles sont souvent niées et le corps féminin est réduit à un instrument de séduction ou à un objet de désir.
Les publicitaires sont conscients de l’évolution des idées, des comportements, des mentalités. En fait, la publicité veut faire croire qu’elle participe à cette évolution, ou en est même à l’origine.
Puisque l’objectif principal de la publicité est de provoquer, d’accrocher le public, les annonces vont s’efforcer d’exploiter, d’utiliser, ou de parodier des thèmes socio-culturels, en particulier celui du statut social des femmes et du mouvement féministe. Cette stratégie est relativement nouvelle, elle dérive en grande partie de la critique grandissante faite envers la publicité.
copyright-2008 - DC Meyer - University of Hong Kong
 
Vous en pensez quoi vous de tout ça?
 
@+
Commentaire;
Alain tout simplement: De tout ça, je pense que pour vous la route est encore longue et dans le débat qui agite présentement le microcosme politico-médiatique sur la valeur comparée des civilisations, c'est assurément celle qui rendra aux femme la place qu'elle n'ont encore jamais occupée, qui décrochera le pompon sans provoquer la polémique.

La publicité n'est que l'un des aspects du machisme congénital du miso-phallocratus qui sommeille en chacun de nous les mâles et devant lesquels les publicitaires agite la femme tous ses états pour vanter bagnoles, parfums, piscines ou fromages sans distinction de produits ni peur du ridicule. Ta géniale parodie au seau de peinture ne changera malheureusement pas les choses si tu ne la diffuses pas autrement qu'au creux de ton blog et pourquoi pas en faire le sujet d'une expo engagée ...

Chiche, on cherche des idées !

vendredi 3 février 2012

Camille.




@+


Roudoudou in B&W





@+

Commentaire;

Alain tout simplement: Ce "Roudoudou" est la fleur la plus modeste de l'herbier de nos jardin ; la fleur du pissenlit avec ses aigrettes en a inspiré plus d'un(e) en commençant par le décorateur Émile Reiber qui la dessina en 1876 pour la première édition du dictionnaire Larousse, soufflée par la Semeuse avec le célébrissime "Je sème à tout vent".

Tu t'en es emparée, comme cet autre dans son jardin et tu l'as mise en deuil comme pour anticiper sa mort avec l'envol des graines, ne lui laissant qu'un moignon disgracieux. Une classique, droite sur sa tige, les deux autres, macros asymétriques avec et sans tige : cornélien !

Mais avec la nature, le risque du "déjà" vu plane, car cette fleur comme tant d'autres a été photographiée sous toutes ses coutures et le plagiat involontaire guette ...

jeudi 2 février 2012

Visuels ExpO/ Thème/ Végétal/ Noir et blanc





@+

Commentaires;

Alain: Cet épi, "espigaou" en provençal, fait la fortune des vétérinaires, ses fines pointes acérées s'introduisant dans les yeux des chatons imprudents et curieux. L’esthétique des épis, porteurs des
graines de toutes les herbacées, est une des merveilles de la nature qui n'a jamais laissé insensibles les peintres et photographes de tout poil. Là aussi, quelques pas t'ont suffi pour mettre en boîte ce sauvageon pour l'accommoder à ta secrète petite "cuisine".

La morphologie du sujet autorise une profondeur de champ maxi et l'excellent piqué révèle les détails insoupçonnés de cette autre merveille de la nature. Cadrage trop classique diront certains "ayatollahs", mais comment faire autrement
...                                                                                      
18/20

 Moi: 18/20... je n'en demandais pas tant, je suis flattée et puis c'est tout.

Photographe/ Inspiration/ The Photodiarist


The Photodiarist est un témoin des moments ordinaires de la vie. J'aime beaucoup la manière qu'il a de prendre les gens, les moments, les choses en photo... et toutes ses images sont traitées en noir et blanc généralement bien contrasté, c'est un choix personnel et j'adore! Vous aimez vous? 







@+
 

Dessin/ Femme




Qu'est-ce que vous en pensez, je fais bien de rester dans la photographie non...?!
 
@+

Commentaires;

Meum: OUI OUI, tu fais bien :)

Alain: Pourquoi dis-tu ça ? Un visage croqué, scanné, puis tagué à l’aérographe numérique, c'est une solution qui mixe deux talents, deux inspirations, deux techniques non contradictoires ; une idée à
creuser ...
Question: identité du modèle ?

Moi: ... Puré je suis sciée, ma nana sortie tout droit des fins fonds de ma tête a peut-être de l'avenir, qui l'eut cru sinon le Dudu?!!!!!
Identité: NO identité