mercredi 31 mai 2017

On ne badine pas avec l’amour - Acte II, Scene 4

--


" Tous les hommes sont  menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

@+


mercredi 24 mai 2017

In the wind !!!!

--


Quand je serai vieille, je m’habillerai de mauve
Je mettrai un chapeau rouge qui jure avec ma robe
Je dépenserai ma pension en cognac et en gants de dentelle
En sandales de satin et je dirai que
Nous n’avons pas les moyens d’acheter du beurre

Je m’assoirai sur le trottoir quand je serai fatiguée
Je tirerai les sonnettes d’alarme
Je ferai courir ma canne sur les barreaux des clôtures
Je rattraperai le temps perdu quand j’étais jeune et sérieuse

Je sortirai en pantoufles sous la pluie
Je cueillerai des fleurs dans les jardins des autres
J’apprendrai à cracher très loin
Mais peut-être devrais-je m’exercer un peu avant
Afin que mes amis ne soient pas surpris et choqués
Quand tout à coup je serai vieille
Et que je m’habillerai de mauve

Rose in the afternoon, Jenny Joseph, 1963


@+

mardi 23 mai 2017

Love is in the air!

--



"L'amour, c'est l'absolu, c'est l'infini; la vie c'est le relatif et le limité. De là tous les secrets et profonds déchirements de  l'homme quand l'amour s'introduit dans la vie. Elle n'est pas assez grande pour le contenir."
Victor Hugo: extrait de Moi, l'amour, la femme.

@+


lundi 22 mai 2017

Quelques unes des femmes de sa vie...

--

L'autre jour, par un hasard heureux je tombe sur un dessin que j'adore. Je cherche de qui il est donc, et me suis étonnée de voir que c'était Picasso qui l'avait réalisé. Il a peint beaucoup de portraits assez biscornus que l'on ne connait que trop bien, qui ont fait sa grande réputation d'ailleurs, mais il n'a pas fait que ça, il a touché à tout, c'était un artiste complet aux multiples talents. Il a quasiment utilisé tous les supports pour son travail et il a produit près de 50 000 œuvres dont 1 885 tableaux, 1 228 sculptures, 2 880 céramiques, 7 089 dessins, 342 tapisseries, 150 carnets de croquis et 30 000 estampes (gravures, lithographies, etc.)!

Il décompose l'image en multiples facettes (ou cubes, d'où le nom de cubisme) et détruit les formes du réel pour plonger dans des figures parfois étranges (comme une figure représentée sur une moitié de face, et sur l'autre de côté); c'est très spéciale et ne suis pas très fan. Mais son œuvre artistique étant énorme, j'ai découvert ses portraits de femme très simplifiés qui m'ont tout de suite plus.




Quand j'étais beaucoup, beaucoup plus jeune j'ai été d'abord attiré par le dessin. Ça a été mon premier medium; pour m'exprimer c'était super pas besoin d'avoir à décrire ou à expliquer ensuite. Je trouve que comme la photo a ses facilités qui lui sont propres, c'était simple de raconter assez clairement avec quelques traits... on pouvait faire passer tous les messages ou presque, faire rire, rêver, pleurer, ironiser...  J'ai ensuite découvert la photo mais n'ai jamais relégué aux archives cette autre passion. Je trouve ça fantastique d'avoir ce truc, de gribouiller 2 traits et que ça ressemble à quelque chose...
Il y a peu je me suis rendue au fait que pour arriver à quelque chose de simple, c'était pas si simple justement, le parcours pour y arriver était compliqué. C'est  fou ça comme l'esprit est tordu, pour faire du simple il faut passer avant par le compliqué... j'ai pas de théorie encore à ce sujet c'était juste une remarque due à quelques analyses en passant comme ça, mais va falloir creuser... 



Pour en revenir à notre artiste...
On peut dire que Picasso a conquis avec passion et fait de son intense vie affective la matière de ses chefs-d'œuvre. « Pour mon malheur et pour ma joie peut-être, je place les choses selon mes amours », confiera-t-il ainsi à un ami. C'était un véritable homme à femmes ! quand tu parcours un peu sa vie et que tu fais le parallèle avec ses œuvres tu te rends très vite à l'évidence que les femmes ont eu une place au sommet et ont influencé sa vision/ son travail! Tout ce qui lui est arrivé dans la vie a une résonance dans son art. Ses relations amoureuses successives ont été autant de sources d'inspiration, et ses femmes autant de muses... Peut-être (surement même!) qu'il était audacieux, narcissique, scandaleux, impossible, théâtral, pudique, généreux, égoïste, célèbre, méconnu... (l'un n'empêche pas l'autre et inversement!) mais il avait du talent et a su trouver sa source d'inspiration, celle qui l'a conduite à devenir de son vivant l'artiste le plus célèbre, l'homme le plus photographié au monde (devant Gandhi et Einstein), le maître de toutes les matières et idole absolue de sept femmes, au moins!

Tout ça pour dire que jusqu'il y a peu je n'étais pas passionnée par cet artiste mais ses dessins ont changé un peu ma vision, je suis quand même tombée en arrêt (si si!).




Et vous, vous connaissiez Picasso et ses nombreux talents? quel est le domaine qui vous plait le plus dans ses nombreuses œuvres et réalisations?

@+




lundi 15 mai 2017

Un homme, une femme...

--

J'écoute à l'instant Baby I'm a fool de Melody Gardot et cette photo qui se place sur mon écran au même moment -c'est tout simplement inspirant...


Je vous souhaite une belle semaine à tous.

@+

vendredi 12 mai 2017

Peut-être...







Tout est parti de Coco avant Chanel, que j'ai regardé hier pour la première fois. J'ai aimé ce film, l'interprétation d'Audrey Tautou m'a semblé excellente, j'y ai cru. Une femme aussi ambitieuse et indépendante pour cette époque doit être un rôle assez compliqué à jouer j'imagine, j'ai été touché par cette sensibilité et cette justesse mesurée. Quelle femme, quelle classe, un très grand personnage, une inspiration encore aujourd'hui pour tous les plus grands ambitieux ayant soif de réussite et non du "se contenter de". Ne trouvez-vous pas que la femme Chanel est intemporelle un brin énigmatique aventureuse classe mais sans chichi... Bon tout n'est pas aussi parti que de Coco mais d'un mail que j'ai reçu, en vue d'un intérêt commun. J'ai été intrigué vous pensez. Un homme s'est présenté et m'a écrit quel grand bien il pensait de mon site -de sa richesse -et de son authenticité (c'est très gentil tout ça!)... et qu'il souhaitait d'une certaine manière que nous collaborions ensemble. Dans un premier temps, j'ai pensé quelle rapport je pourrais avoir avec ce site parlant de mode à chaque nouvel article, et 3 jours après j'ai été inspiré par un film pour quelques minis réalisations -de rien du tout... allez savoir où vous mènent les sentiers emmêlés  parfois... alors, je collabore ou pas, et comment surtout?!


















@+

jeudi 11 mai 2017

La belle Ρέθυμνο me fait encore rêver...

--

Il y a en Crète comme une flamme (appelons-la une âme), quelque chose de plus puissant que la vie ou la mort. Il y a la fierté, la détermination, la bravoure et aussi quelque chose d'indicible, d'inestimable ; quelque chose qui à la fois vous réjouit d'être humain et vous fait frémir". (Nikos Kazantzakis, lettre au Greco).


Qu'est-ce que c'est apaisant de se sentir bien...

@+